Le tribunal administratif de Marseille met un coup d’arrêt à la Liaison du Nord‐Est de l’Agglomération marseillaise (LINEA)

  • Écrit par  La Marseillaise
  • jeudi 14 mars 2019 18:29
  • Imprimer
Capture d'écran Dailymotion.Capture d’écran Dailymotion.

Le tribunal administratif de Marseille, saisi par des riverains du projet et par plusieurs associations, a annulé l’arrêté du 25 février 2016 du préfet des Bouches‐du‐Rhône déclarant d’utilité publique le projet de Liaison du Nord‐Est de l’Agglomération marseillaise (LINEA).

Le projet de Liaison du Nord‐Est de l’Agglomération marseillaise (LINEA), qui a pour maître d’ouvrage le département des Bouches‐du‐Rhône, consistait en un boulevard urbain de 7
kilomètres de long et de 31 mètres de large constitué, dans chaque sens de circulation, d’une voie pour les voitures, d’une voie pour les bus, d’une piste cyclable et d’un trottoir. Il devait relier Marseille, Plan-de-Cuques et Allauch.

Plusieurs riverains, l’association « Pour la sauvegarde et l’animation du poumon vert de Saint‐Mitre » et l’association de défense des riverains de la LINEA avaient demandé l’annulation de l’arrêté préfectoral du 25 février 2016.

Dans son jugement (lire ici), le tribunal relève notamment que ” les caractéristiques du projet LINEA ne permettent pas de favoriser l’usage des transports en commun au détriment de la voiture individuelle, dont l’usage demeure excessif en l’état du projet, alors qu’un de ses objectifs essentiels est précisément d’opérer un report modal consistant à inciter les riverains à utiliser les transports en commun à la place de leur voiture individuelle “.

A travers son examen, le TA de Marseille estime notamment que ” La modélisation du trafic (calcul de l’intensité du trafic en heures de pointe du soir dans le nord‐est de l’agglomération marseillaise en 2020, 2030 et 2038 avec ou sans le projet LINEA), contenue dans l’étude d’impact, fait ressortir un impact globalement négatif de la LINEA sur le trafic routier à moyen et long terme et qu’ainsi, contrairement à ses objectifs affichés, le projet LINEA ne paraît pas de nature à fluidifier le trafic routier, à améliorer le cadre de vie des cœurs villageois aujourd’hui affectés par la circulation routière et à désengorger les axes de l’avenue du Vallon Vert et de l’avenue Einstein “.

3 thoughts on “LINEA / BUS des ressemblances ….. On y croit

  1. Bonjour Frederic,
    Notre recours a été rejeté par le TA mais nous avons décidé de faire appel de cette décision .
    Nous avons pris un avocat pour conduire cette procédure.
    A notre AG du Jeudi 16 mai interviendra Mr Quilici qui a participé à l’appel de la LInéa .
    D’autres infos vous seront communiquées.On vous y attend. Merci

Répondre à GUEZ PATRICK Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *