France Nature Environnement se mobilise pour sauvegarder une zone agricole en plein Marseille

 – 
Par France Bleu ProvenceFrance Bleu

La fédération France Nature Environnement Bouches-du-Rhône lance une pétition pour sauver le domaine des Charmerettes (9e arrondissement), l’une des rares zones agricoles encore existantes à Marseille, et dépose une demande de recours gracieux.

c'est sur ces terres maraichères du 9e arrdt que le promoteur Spirit projette de construire un (premier) immeuble de 42 logements
c’est sur ces terres maraichères du 9e arrdt que le promoteur Spirit projette de construire un (premier) immeuble de 42 logements – FNE 13

Le domaine des Charmerettes, situé au cœur du quartier du Cabot dans le 9e arrondissement, est menacé en partie par un projet immobilier de six étages. Cet espace boisé classé de plus de trois hectares est l’une des rares zones agricoles encore présentes à Marseille.

Or un permis de construire déposé en janvier 2020 par le promoteur Spirit prévoit la construction de 80 logements sur six étages, en bordure du futur boulevard urbain sud (BUS). Ce qui entraînerait  la suppression de plus de 26 arbres et la disparition des terres de maraîchage. Un non-sens pour Alain Golea de France Nature Environnement 13 : “Les Charmerettes, on y cultive depuis plus de 80 ans des tomates, aubergines, radis, brocolis.. c’est une bouffée d’oxygène dans le quartier, un joyau vert !”

“C’est un exemple de plus de la bétonnisation des terres agricoles.”- Alain Golea, FNE 13

Le délégué à l’agriculture à France Nature Environnement 13 ne décolère pas : “Entre 1988 et 2014, 22.000 hectares de terres agricoles ont été supprimés dans les Bouches-du-Rhône, l’équivalent de la ville de Marseille et d’un morceau des calanques, précise Alain Golea, alors même que la Metro pole parle d’un plan alimentaire territorial et que tous les plans d’urbanisme prévoient une augmentation de la population! Mais pour mieux nourrir cette dernière, soyons cohérents, ça ne peut pas se faire en supprimant des terres agricoles.”

Un projet immobilier contesté par la FNE et la Société Suisse de Bienfaisance

La Société Suisse de Bienfaisance, tout comme France Nature Environnement, a adressé un recours gracieux au maire de Marseille pour préserver ces terres très convoitées depuis la liquidation judiciaire en 2014 du foyer helvétique pour personnes âgées.

Mais le président de la Fondation Helvetia Massilia qui gère aujourd’hui le domaine des Charmettes, estime qu’il s’agit là de la seule solution : “Le choix qui a été fait, c’est de valoriser une partie de cette propriété pour réhabiliter l’intégralité du site.” Valéry Engelhart prend acte des recours déposés contre le permis mais se défend : “C’est une propriété de 33.000 mètres carrés, ça coûte très très cher en entretien, 25.000 euros par an, et la Fondation n’a pas 25.000 euros de ressources par an“. Un argument loin de convaincre  France Nature Environnement qui en appelle à la mobilisation citoyenne pour sauver le site des Charmerettes et lance une pétition en ligne.

3 thoughts on “Dernières infos et Pétition à signer pour les Charmerettes

Répondre à Gimeco Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *