Le Boulevard Urbain Sud avance du côté de St Loup mais rien n’est joué !

Nous continuons la lutte contre ce projet d’un autre siècle qui ne résoudra pas les problèmes de circulation tout en perforant les quartiers, détruisant des espaces verts remarquables et mettant en danger la santé des plus faibles. Il est possible et il est temps d’avoir une autre vision de la mobilité et des quartiers à Marseille ! La tragédie de la rue d’Aubagne en donne une illustration dramatique.

Que faire avec 300 millions dans notre ville ?

Investir par exemple dans les transports en commun et la circulation douce de façon judicieuse afin de créer une véritable alternative à la voiture !

Depuis cet été, nous avons avancé sur 4 fronts : le recours juridique qui démontre une faiblesse substantielle du projet, la sensibilisation des établissements scolaires impactés, la participation à des propositions pour la réduction des particules nocives, la pression collective pour traiter le problème de circulation sur le littoral.

Ces 4 sujets mettent en lumière de façon conjointe que le B.U.S. ne répond en rien aux défis d’une cité tournée vers l’avenir. Avec un peu de chance, le prochain numéro vous donnera le résultat du jugement du tribunal administratif. Cela sera soit une première victoire soit le coup d’envoi d’une mobilisation citoyenne de plus grande envergure pour faire entendre notre voix /voie.

Le journal complet de notre collectif CANB.U.S. Respire no 3 Décembre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *