Dimanche avait lieu la fête des 3 ans des Fadas Bucoliques, association de jardins partagés proches de la pointe rouge. Cet espace situé derrière le parc Pastré est cultivé collectivement en permaculture par une bande de « fadas » qui ont transformé un terrain vague appartenant à leurs résidences en un lieu plein de couleurs, d’odeurs, de fleurs, de légumes, de fruits, de plantes aromatiques. Les papillons butinent, les insectes repeuplent un sol redevenu meuble et riche, les oiseaux s’y baladent. Mission réussie !

Sauvons la Mathilde était présente pour parler du Boulevard Urbain Sud qui va passer non loin de cet endroit, réservoir de bio-diversité et vecteur de lien social. Tiens, ça ne vous rappelle rien ? Si si : les jardins de familles Joseph Aiguier, qui sont menacés par le projet du B.U.S., le traversant de part en part. Ces jardins ouvriers de 4 ha devraient être détruits de moitié. Nous avons distribué le journal du collectif CANBUS : Respire. Nous avons aussi échangé avec la députée Claire Pitollat venue visiter le jardin, qui nous a donné  l’occasion de rencontrer récemment le préfet pour évoquer notre position sur le B.U.S. Nous vous en reparlerons bientôt.

Les Fadas, Les jardins des familles, un même combat : des lieux de respiration à développer dans les villes et non pas à détruire.

One thought on “Les jardins partagés des Fadas

  1. Nous avons passé une journée merveilleuse dans lieu où poussent des massifs de fleurs , des arbres et des légumes plantés par des « fadas « pleins d’énergie et de passion . Moment d’echange avec des intervnants engagés , porteurs d’espoir et de projets innovants pour défendre et protéger ces lieux de respiration et de vie dont Marseille a tant besoin .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *